Bandeau 10L.jpg
Vous êtes sur le site wiki.lemordelais.fr


Louis Trochel

De Wiki lemordelais.fr
Aller à : navigation, rechercher
Bleuet-de-france 01.jpg Première guerre mondiale
Louis Trochel 01.jpg
Louis Trochel
Région Drapeau-breton.jpg Bretagne
Département Armoiries-35.jpg Ille-et-Vilaine
Commune Armoiries-mordelles.jpg Mordelles
Objet Le territorial Louis Trochel
Naissance 4 novembre 1878 à Noyal-sur-Vilaine
Décès 17 avril 1917 à Aubérive
Evènement Bleuet-de-france 01.jpg La Grande Guerre
Métier Jardinier
Références
Rédacteur(s) A.M. Nédellec
Archives Voir "Sources"
Contact Email2.jpg




Mission du territorial Louis Trochel
Information 02.jpg

Louis Trochel est né le 4 novembre 1878 à Noyal-sur-Vilaine et décédé le 17 avril 1917 à Aubérive.
Les territoriaux ou « pépères » de l’infanterie territoriale sont chargés d’assurer la défense du territoire et notamment des gares, voies ferrées, ponts et places fortes, d’effectuer des travaux de défense et de fortification.
Certains seront néanmoins engagés en première ligne au cours de la guerre.


Son parcours avant et pendant la guerre

Louis Trochel arrive sur la commune de Mordelles en octobre 1907 où il épouse Nathalie Depail originaire de St-Sulpice.
En 1911, ils s’installent près de la ferme du Pressoir, route de Cintré.
Louis est jardinier chez M. Angot au domaine de la Perruche et Nathalie est ménagère. Ils ont un fils Louis né en 1910.

Parcours Louis Trochel de 1914 à 1917
Jeune soldat de 2e classe en 1899, Louis intègre le 16e bataillon de chasseurs à pied où il obtient le grade de caporal, puis rejoint le 70e régiment d’infanterie de Vitré.

Du 13 août au 12 décembre 1914

À la mobilisation, Louis, âgé de 36 ans, est affecté au 75e régiment d’infanterie territorial.
Le régiment quitte Rennes en août 1914 pour le camp retranché de Paris (la ceinture de défense qui protège la capitale).

Du 12 décembre 1914 à janvier 1917

En décembre 1914, le régiment se déplace au nord-ouest de Reims, près des lignes ennemies, pour protéger le cantonnement du village de St-Thierry, y creuser et aménager des tranchées, créer des abris bétonnés et réparer les routes. Le 19 février 1916, Louis est nommé au grade de sergent.
Le 13 juin 1916, lors d’un exercice, il est blessé par des éclats de grenade à Ormes à l’ouest de Reims.

De fin janvier au 17 avril 1917

Fin janvier 1917, le régiment rejoint les monts de Champagne.
Le 4 avril, il se retrouve aux environs d’Aubérive et est mis à la disposition du régiment de la Légion de la division marocaine chargé d’attaquer l’est du massif de Moronvilliers.
Le 17 avril à 4h45, l’attaque est programmée. Louis est blessé mortellement ce même jour en ravitaillant en munitions le régiment sur la ligne de feu et sous un bombardement violent.

Il sera inhumé dans le cimetière de Mordelles le 21 avril 1922.
Le sergent Louis Trochel sera cité à l’ordre de la division et obtiendra la croix de guerre avec étoile d’argent.

Sources

Archives A.M. Nédellec, panneaux issus de l'exposition 14-18 (réalisation mairie de Mordelles), remerciements à la famille Trochel, photo de Louis Trochel : Mordelles Mag' de novembre 2018 (internet).

Notes et Références